Nouvelles

nouvelles

Enveloppe du bâtiment – portes et fenêtres

Les portes et les fenêtres de votre résidence ont été fabriquées et installées pour durer longtemps, dans la mesure ou vous les entretenez régulièrement et adéquatement. Votre constructeur a pris soin d’appliquer du scellant autour des ouvertures afin de les rendre bien étanches à la rencontre du parement extérieur.

Ce scellant sera soumis aux intempéries, aux rayons UV ainsi qu’aux minimes mouvements du bâtiment. Avec le temps, il aura tendance à perdre de son élasticité, à se fendiller ou à décoller. Vous devez donc, deux fois par année, surveiller l’état du scellant et en ajouter ou le remplacer s’il est abîmé ou désuet afin d’éviter tous risques d’infiltrations d’eau. Une construction à ossature de bois subit un tassement normal au cours des premières années. On prévoit un tassement d’environ 3 à 6 mm (1/8 à 1/4 po) par étage. Ce mouvement de « rétrécissement » normal pourrait avoir un impact sur le scellant et il est possible que vous ayez à reprendre certains joints.

Entretien des mécanismes

porte-fenetreLe nettoyage et la lubrification une fois par année des mécanismes d’ouverture et de fermeture, des rails, des charnières, des poignées et d’autres pièces des ouvertures constituent un entretien de base important qui vous permettra de conserver l’efficacité de vos portes et fenêtres et d’en maintenir la durabilité. Portez également attention aux coupe-froid, car ceux-ci pourraient nécessiter un remplacement après un certain temps selon la fréquence de leur utilisation. Il est recommandé de les nettoyer et de les lubrifier au moins une fois par année. Certaines poignées peuvent devenir difficiles à manœuvrer avec le temps. Ajoutez du lubrifiant dans la serrure pour permettre au mécanisme de bien fonctionner.

 

Condensation

Il est possible que dans certaines circonstances vous trouviez de la condensation sur les fenêtres de votre habitation. Contrairement à ce que vous pourriez croire, cette situation peut témoigner d’une bonne qualité de construction. En effet, une enveloppe de bâtiment bien conçue et bien réalisée retiendra l’humidité à l’intérieur, ce qui peut favoriser la condensation. Bien que la condensation sur les fenêtres soit normale lors de journées très froides ou lorsqu’il y a des activités particulières dans votre résidence (préparation de nourriture, nombreuses douches, fête, réunion, etc.), ceci devrait être un phénomène passager.

Saison hivernale

L’hiver, il est important de bien dégager le devant de la porte et son seuil de toute accumulation de neige. D’abord pour libérer l’accès à votre résidence, mais aussi pour fournir une issue dégagée. De plus, en laissant une accumulation de neige, celle-ci pourrait se transformer en amoncellement de glace sous l’effet de la chaleur dégagée par la maison et du regel par temps plus froid. Cet amas de glace pourrait alors, à l’occasion d’un redoux, favoriser une accumulation d’eau entre la glace et le seuil, ce qui augmente les risques d’infiltration d’eau. Il est possible lors de grands froids que la serrure gèle et qu’il soit difficile ou même impossible d’y insérer une clé. C’est plus fréquemment le cas dans les habitations bien construites où le taux d’humidité intérieur est plus élevé. Cette situation devrait être occasionnelle et vous pouvez simplement employer un dégivreur de serrures. Si toutefois cette situation devenait plus fréquente, vérifiez le taux d’humidité intérieure de votre résidence et augmentez la température de l’entrée. Consultez votre constructeur si la situation persiste. Par temps froid, il se pourrait que vous trouviez votre porte d’entrée plus difficile à ouvrir, comme si le coupe-froid était collé. Vous diminuerez ce phénomène d’adhérence en vaporisant un lubrifiant à base de silicone sur le coupe-froid des portes extérieures.

porte-fenetre2

Remplacement des coupe-bise

Les coupe-bise (aussi appelés « coupe-froid ») des portes et des fenêtres pourraient être à remplacer au cours de la durée de vie de vos portes et fenêtres. Selon leur fréquence d’utilisation, certains coupe-bise pourraient perdre de leur efficacité et ainsi provoquer des pertes de chaleur, générer des courants d’air et de l’inconfort et occasionner des problèmes de givre et de condensation localisés. Il existe plusieurs types de coupe-bise sur le marché : à coller, à visser ou à glisser dans un rail. Toute bonne quincaillerie devrait avoir un éventail de coupe-bise et vous y trouverez le modèle qu’il vous faut. Nous vous recommandons toutefois de vérifier auprès du fabricant de vos portes et fenêtres pour obtenir le bon modèle. Vous pouvez réaliser ce travail de remplacement vous-même mais, en contrepartie, ce travail est d’une grande importance et il pourrait être avantageux de le confier à un professionnel si vous voulez retrouver une performance optimale.

porte-fenetre3

Déformation des portes extérieures

Selon l’orientation de votre habitation et l’exposition au soleil de vos portes, il est possible que vous constatiez à l’occasion un gonflement des portes extérieures. Cela est normal et causé par la dilation de l’acier qui recouvre votre porte extérieure. Ce phénomène devrait s’estomper lorsque la température et l’exposition diminueront. Vous pouvez aussi constater des déformations temporaires des portes extérieures en raison de l’écart entre les températures intérieure et extérieure. Une température très froide à l’extérieur contractera l’acier, tandis qu’à l’intérieur, la température étant plus chaude, l’acier se dilatera.