Nouvelles

nouvelles

Enveloppe du bâtiment - toiture

La toiture constitue une partie importante de votre demeure, particulièrement sa couverture. L’entretenir régulièrement vous évitera d’avoir de facheux ennuis, et ce, dès les premières années.

Votre constructeur a conçu votre couverture pour qu’elle dure longtemps, mais celle-ci demeure soumise à de nombreux stress : le vent, le soleil, le froid et l’eau. Vous devez donc lui portez une attention régulière.

Entretien

L’étanchéité entre les solins d’ouverture (colonne de plomberie, cheminée, ouvertures pour la ventilation, etc.) et le bardeau est réalisée au moyen de scellant. Celui-ci doit être inspecté au printemps et à l’automne pour vérifier son bon état. Les infiltrations d’eau proviennent généralement de ces zones plus fragiles. De plus, si certains bardeaux retroussent ou s’ils sont fendus, pensez à les recoller au moyen de scellant ou à les remplacer.

toiture

Apparence

Les bardeaux de toiture peuvent parfois avoir une légère variation de couleur d’un lot de fabrication à l’autre. Il est normal de percevoir de subtiles variations de couleur selon l’angle du soleil et le degré de luminosité. Cette situation ne nuit pas à la performance de la couverture. Selon l’heure de la journée et l’angle du soleil, on peut aussi percevoir des dépressions entre les fermes de toit. Cette situation est normale et peut être accentuée selon le point de vue ou lorsqu’un petit frimas s’est déposé sur la couverture. La durabilité et l’efficacité de la couverture restent inchangées à moins que ces dépressions excèdent 9 mm (3/8 po) entre les fermes installées tous les 600 mm (24 po).

toiture2

toiture3

Phénomènes climatiques

Au cours de sa durée de vie, votre couverture sera soumise à des stress hors de l’ordinaire et parfois certaines composantes ne résisteront pas. Après une tempête de vent ou un autre phénomène météo extrême, vérifiez l’état de votre toiture. Si vous constatez des dégâts, avisez rapidement votre compagnie d’assurance. Également, l’hiver, il est important de surveiller les accumulations de neige sur votre toiture et de dégager les amoncellements excessifs. Les accumulations trop importantes pourraient ajouter des charges supplémentaires au-delà des charges prévues par les normes de conception d’une toiture. Pour éviter les risques de blessure, pensez à confier ce travail à un professionnel. En recourant au couvreur d’origine, vous maintiendrez la validité de la garantie. Il est aussi possible que la neige s’infiltre par les aérateurs de la toiture. Nous vous recommandons de vérifier l’état de l’entretoit après une importante tempête de neige et lorsqu’il y a de fortes accumulations près des aérateurs. Retirez la neige qui aurait pu s’accumuler sur l’isolant en passant par les aérateurs pour éviter des dégâts d’eau lors de périodes de redoux. Vous pouvez aussi constater des accumulations de glace ou la formation de glaçons au bout des corniches. Cette situation varie selon l’orientation solaire, les conditions climatiques et même en fonction du design du toit. Cela est normal et devrait se produire sur une période limitée. Toutefois, si la situation persiste, communiquez avec votre constructeur.

Surveillez où vous mettez les pieds! Si vous allez dans l’entretoit, sachez que vous devez vous appuyer sur les fermes de toit. Ces éléments d’ossature sont généralement situés tous les 600 mm (24 po). Si vous vous appuyez entre ces éléments, vous risquez de défoncer le plafond.